Bookmark and Share

Jean Fugère : lettre à un jeune poète

Le Printemps des revues a eu lieu du 15 mars au 5 avril 2012. Jean Fugère nous fait découvrir ces espaces de réflexion, de débat et de création et invite les jeunes auteurs à se faire les cobayes de ces laboratoires de création.

 

Printemps2012.JPGL'appellation « revue culturelle » recouvre des réalités très différentes : on retrouve pêle-mêle dans cette catégorie des revues qui font de la chronique culturelle dans tous les domaines (théâtre, arts visuels, littérature...) mais également des revues dites de création.

 

Ces dernières, véritables pépinières de talents, jouent un rôle de tremplin pour la relève. Pour un jeune poète qui n'a pas encore vu ses poèmes rassemblés en un recueil, publier un texte dans Estuaire ou Exit, c'est une vitrine unique.

 

Certes, les tirages sont relativement limités (entre 500 et 2000 exemplaires), mais c'est l'occasion de se faire remarquer. Qui sait, cet imprimé débouchera peut-être sur un livre et une carrière florissante...

 

À l'heure où tout le monde réfléchit tout le temps et réagit à vif, les revues offrent un espace de réflexion sur notre société. Et la réflexion est une forme de résistance...

 

audio-icon.jpg

La chronique de Jean Fugère à Bouillant de culture (émission du 24 mars)

 (à partir de la 34e minute)

 

 Le printemps, aux prix littéraires Radio-Canada, c'est la saison de la poésie. Vous en écrivez ? Participez au Prix de poésie Radio-Canada d'ici le 1er mai.



Bookmark and Share

 


Commentez cet article

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio-Canada a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

 *
 *


set count down final date: 05/02/2013
set count up final date: 05/02/2013
show ENTER NOW menu 0